mardi 31 octobre 2017

Commission élargie Crédits 2018 Immigration asile et intégration : interventions de Danièle Obono et Ugo Bernalicis

Quand le Ministre ne répond pas...
Quand rapporteuses et la présidente affichent leur dédain !


Atteintes aux droits humains, sous-budgétisation et manque de personnel représentent trop souvent le lot commun de la politique de l'immigration française. 

Intervention de Danièle Obono face à Gérard Collomb en commission élargie pour l'examen des crédits budgétaires de la mission "Immigration - Asile" à l'Assemblée Nationale. 

Nous aurions aimé vous poster la réponse du ministre de l'Intérieur mais nous l'attendons encore, car... IL N'A PAS RÉPONDU !

Comme il en faut plus pour la décourager, elle a aussi défendu les amendements LFI qui ont tous été... refusés avec moult sourires faussement aimables et considérations qui se veulent bienveillantes. 

Enfin, vous apprécierez à leurs justes valeurs les explications des rapporteuses qui n'hésitent pas à déverser des discours moralisateurs pour faire diversion. 

  1. Hausse budgétaire en trompe l’œil (à peine +6,2% alors que les demandes d'asile devraient augmenter de +10%; seulement 15 nouveaux postes à l'OFPRA) 
  2. Les atteintes aux droits humains des migrant-e-s et le harcèlement des soutiens dénoncés par la Commission nationale consultative des droits de l'homme (vallée de la Roya, Calais, Paris..) 
  3. L'aide au développement toujours insuffisante et en dessous des objectifs de l'Organisation des Nations Unies (ONU) et de l'engagement du Président Macron.
Dans cet extrait de la séance, vous trouverez également l'excellente intervention de Ugo Bernalicis concernant un rappel au règlement. 

Pour aller plus loin, article du Monde à lire : http://mobile.lemonde.fr/…/migrants-l...